Yves MONTAND
La Chansonnette

La la la, mine de rien,

la voilà qui revient,

la chansonnette.

Elle avait disparu,

le pavé de ma rue

était tout bête.

Les refrains de Paris avaient pris l'maquis,

les forains, l'Orphéon, la chanson d'maquis.

Mais je n'oublie jamais

le flonflon qui vous met

le cur en fête.

Quand le vieux musicien, dans le quartier,

vient revoir les anciens faire son métier,

Le public se souvient,

la chansonnette, tiens, tiens!

La la la, haut les curs!

et avec moi tous en chur,

la chansonnette.

Et passons la monnaie

en garçon qui connaît

la chansonnette.

Il a fait sa moisson de refrains d'Paris,

les forains, l'Orphéon, la chanson d'maquis.

Les gens n'oublient jamais

le flonflon qui vous met

le cur en fête.

Il faut du temps, c'est vrai, pour séparer

le bon grain de l'ivraie, pour comparer,

Mais on trouve un beau jour

sa chansonnette d'amour.


Pour m'envoyer des paroles envoyez moi un e -mail : bartbene@chez.com

Retour à l'accueil