Alain SOUCHON
"Au ras des pâquerettes"

1-Pardon
2-Le baiser
3-Tailler la zone
4-Rive gauche
5-L'horrible bye bye
6-Au ras des pâquerettes
7-C'était mentir
8-Petit tas tombé
9-Une guitare de citoyen
10-Caterpillar

1-Pardon

(Paroles et Musique: Alain Souchon, Laurent Voulzy )

Oh libellules si délicates

Oh les mésanges petites pattes

Gentil coquelicot pardon chardon

Et le noble ver de terre pardon

Le jour se rêve dans l'aubépine

Les enfants

Chevreuils lancés au-dessus des fleurs

Chaudes perdrix au tout petit cur

Ecureuils renards pardon vipère

Pardon la pluie pardon la terre

Le jour se rêve dans la nature

Les enfants le vent les aime

Le vent les aime

Pardon

On embête les bêtes avec des poudres

Avec le DTT et le sulfate de soude

Pardon

En regardant le temps passer dans la rivière

On voit des métaux lourds et du sulfate de fer

Pardon pardon

On gêne l'oxygène matière première

On a troué l'éther et on perd de l'air

Pardon pardon

Pour la côte d'Azur excusez-nous

Pour la côte d'Azur

Pardon pardon

Précieux muguet beau citron jaune

Pardon la flore pardon la faune

Le jour se rêve sur les légumes

Les enfants sur le bitume

Terre jolie terre notre mère volante

Avec nous dans le ciel et les étoiles filantes

Pardon pardon

Collines fatiguées plaines plates

Pleurez votre peine de nitrates

Pardon pardon

Pour cette flotte de plastique bleue

Qui prend la mer pour des millénaires

Pardon

Terre jolie terre notre mère volante

Avec nous dans le ciel et les étoiles filantes

Pardon pardon

Terre jolie terre notre mère volante

Avec nous dans le ciel et les étoiles filantes

Pardon


2-Le baiser

(Paroles et Musique: Alain Souchon)

Je chante un baiser

Je chante un baiser osé

Sur mes lèvres déposé

Par une inconnue que j'ai croisée

Je chante un baiser

 

Marchant dans la brume

Le cur démoli par une

Sur le chemin des dunes

La plage de Malo Bray-Dunes

 

La mer du Nord en hiver

Sortait ses éléphants gris vert

Des Adamo passaient bien couverts

Donnant à la plage son caractère

Naïf et sincère

Le vent de Belgique

Transportait de la musique

Des flonflons à la française

Des fancy-fair à la fraise

 

Elle s'est avancée

Rien n'avait été organisé

Autour de moi elle a mis ses bras croisés

Et ses yeux se sont fermés fermés

 

Jugez ma fortune

Sous l'écharpe les boucles brunes

C'est vrai qu'en blonde j'ai des lacunes

En blonde j'ai des lacunes

 

Oh le grand air

Tournez le vent la dune à l'envers

Tournez le ciel et tournez la terre

Tournez tournez le grand air

La Belgique locale

Envoyait son ambiance musicale

De flonflons à la française

De fancy-fair à la fraise

 

Toi qui a mis

Sur ma langue ta langue amie

Et dans mon cur un décalcomanie

Marqué liberté liberté chérie

Je donne des parts

Pour ce moment délicieux hasard

Adamo MC Solar

Oh ! tous les milliards de dollars

Le vent de Belgique

Envoyait mélancolique

Ses flonflons à la française

De fancy-fair à la fraise

 

Si tout est moyen

Si la vie est un film de rien

Ce passage-là était vraiment bien

Ce passage-là était bien

 

Elle est repartie

Un air lassé de reine alanguie

Sur la digue un petit point parti

Dans l'audi de son mari

Ah ! son mari

 

Je chante un baiser

Je chante un baiser osé

Sur mes lèvres déposé
3-Tailler la zone

(Paroles et Musique: Alain Souchon, Laurent Voulzy)

Vendeuse de glaces

Boulevard de la plage

Sous sa bâche elle était belle

Un sourire un peu triste

J'ai senti fraise cassis

Que j'pourrais tailler la zone avec elle

Le soir sur les falaises

On est allé voir vanille fraise

Saluer le soleil sur son trône

En m'enlaçant elle m'a dit

Vendre des glaces m'ennuie

On laisse tout on taille la zone

Dans mon deux pièces à Paris

Elle répétait toutes les nuits

On reste pas dans l'hexagone

Je lui disais laisse-moi faire

Je règle quelques affaires

Après c'est sûr on taille la zone

Moi le bureau l'ordinateur

Elle son aspirateur

Ses catalogues de Mobil-Home

Je savais que c'était minable

Je me suis abonné au câble

On taillait pas vraiment la zone

Elle me disait déconne pas déconne pas

On va pas rester comme ça

Je veux les prairies les fleurs jaunes

On va pas faire comme les gens

Vivre à cause de l'argent

On laisse tout on taille la zone

Elle rêvait de voyages

De bagages de paysages

De grosses Harley avec des chromes

Moi mon portable et mes calmants

Mon compte d'épargne logement

Notre amour taillait la zone

Je me suis réveillé une nuit

Marchande de glaces partie

J'avais perdu mon petit Kim cône

Y a plein de filles sur le terre

Mais quand je vois une planisphère

J'ai le cur qui taille la zone
4-Rive gauche

(Paroles et Musique: Alain Souchon)

Les chansons de Prévert me reviennent

De tous les souffleurs de vers...laine

Du vieux Ferré les cris la tempête

Boris Vian s'écrit à la trompette

Rive Gauche à Paris

Adieu mon pays

De musique et de poésie

Les marchands de malappris

Qui d'ailleurs ont déjà tout pris

Viennent vendre leurs habits en librairie

En librairie en librairie

Si tendre soit la nuit

Elle passe

Oh ma Zelda c'est fini Montparnasse

Miles Davis qui sonne sa Greco

Tous les monts y sonnent leur Nico

Rive Gauche à Paris

Oh mon île Oh mon pays

De musique et de poésie

D'art et de liberté éprise

Elle s'est fait prendre, elle est prise

Elle va mourir quoi qu'on en dise

Et ma chanson la mélancolise

La vie c'est du théâtre et des souvenirs

Et nous sommes opiniâtres à ne pas mourir

A traîner sur les berges venez voir

On dirait Jane et Serge sur le pont des Arts

Rive Gauche à Paris

Adieu mon pays

Adieu le jazz adieu la nuit

Un état dans l'état d'esprit

Traité par le mépris

Comme le Québec par les Etats-Unis

Comme nous aussi

Ah ! le mépris ah ! le mépris
5-L'horrible bye bye

(Paroles et Musique: Alain Souchon, Laurent Voulzy)

On est longtemps quelquefois

L'un devant l'autre comme ça

Tes bras font le tour de moi

Et tu me serres et j'aime ça

J'aime ça mais ça ne dure pas

On ne peut pas rester serrés comme ça

Toujours puis il faut que tu t'en ailles

Et c'est l'horrible bye bye

L'atroce bye bye

L'horrible bye bye

L'atroce bye bye

Alors c'est l'été les baigneuses

La danse avec ses danseuses

Taper sur les lessiveuses

Les choses heureuses

Mais la mer devient houleuse

Et les filles plus capricieuses

Frileuses le soleil devient plus pâle

Et c'est l'horrible bye bye...

Au cinéma y a James Bond

Il est vraiment pas comme tout le monde

Il n'a peur ni des brunes ni des blondes

Il pète la gueule à tout le monde

On croit qu'on est lui ça monte

On tue les reptiles immondes

On tue tout le monde

Et puis on rallume la salle

Et c'est l'horrible bye bye...

On arrive à terre un matin

Il y a le soleil les fleurs les chiens

Beaucoup d'amis puis moins

Ça se passe mal ou bien

Prime time ou Artaud Antonin

Oh la vie la vitesse qui vient

Oh la vie

Puis un jour les anges qui braillent

Et c'est l'horrible bye bye...
6-Au ras des pâquerettes

(Paroles et Musique: Alain Souchon, Laurent Voulzy)

Sans ce penchant pour une personne

L'être aimé

Sans les ailes que ça vous donne

D'être aimé

On reste au ras des pâquerettes

Au ras des pâquerettes

Sans cette attirance qui plane

Sur le monde

Dont on est toxicomane

Tout le monde

On reste au ras des pâquerettes

Au ras des pâquerettes

L'envie de voler si légitime

Passe par des moments intimes

Sans les mots de jalousie

Les bagarres

Mouchoirs lancés des trains partis

Dans les gares

On reste au ras des pâquerettes

Au ras des pâquerettes

 

{Refrain:}

Si l'amour est une montgolfière

La vie un voyage pas long à faire

Montons au-dessus des villes des campagnes

Sous l'effet de nos baisers de propane

Curs légers curs légers dans les nacelles

Les amoureux volent dans le ciel

Laissant en bas les curs lourds

De ceux qui n'ont pas d'amour

La vie sans l'amour et ses délices

Qu'en est-il

C'est comme un avion sans hélice

Inutile

On reste au ras des pâquerettes

Au ras des pâquerettes

 

{au Refrain}

 

Sans les mots d'amour chéris

Adorables

Laissés sur les messageries

Des portables

Sans les ballons dans nos berceaux

Qui s'envolaient

Sans les seins de Sophie Marceau

Qu'est-ce qu'on fait

On reste On reste On reste


7-C'était menti

(Paroles: Alain Souchon, Musique: Pierre Souchon )

Tout ce que tu m'as dit

Vieux Scott Joplin maudit

Tout ce que tu m'as dit

C'était menti

Tu disais le bonheur c'est un gros pétard

Caché dans les crinolines des autos Panhard

Tu disais l'industrie et l'agriculture

Tu disais la vieille Sissi sur la côte d'Azur

De Karl Marx la rêverie

Et le tsarévitch Alexis

Tout tout était menti

Scott Joplin maudit

Tout ce que tu m'as dit

Vieux Fats Waller maudit

Tout ce que tu m'as dit

C'était menti

Tu disais le bonheur c'est un gros pétard

Dans les mains d'AL Capone à Chicago le soir

Tu disais les Métro Goldwyn les Dessoto les Packard

Lilly Palmer un jour j'aurai ma part

Armstrong et Stormy Weather aussi

Le charleston et Mussolini

Tout tout était menti

Fats Waller maudit

Tout ce que tu m'as dit

Vieux Bob Dylan maudit

Tout ce que tu m'as dit

C'était menti

Tu disais le bonheur c'est un gros pétard

La révolution une forme d'art

Marianne Faithfull et des jolies dents qui claquent

Enroulée dans l'anorak de Jack Kerouac

Katmandou et la mort à bas prix

Et les limousines hors de prix

Tout tout était menti

Bob Dylan maudit

Et toi tes mots d'amour au piano

Est-ce que c'était tout du pipeau ?

Toi qui disais que tu m'aimais

Comment c'était ?
8-Petit tas tombé

(Paroles: Alain Souchon, Musique: Pierre Souchon, Alain Souchon)

Petit tas tombé

Petit tas tombé

Petit a sans petit b

Au pied du piéton

Une âme est sous les cartons

A quoi as-tu succombé

Petit ta vie pas sucrée

Oh petit tas de secret

 

{Refrain:}

On dirait que le ciel est nerveux

Que le soleil se sent morveux

On dirait que le ciel a peur d'eux

Que le soleil se sent merdeux

 

Petit tas mis là

Sans tatamis sans matelas

Une odeur de cendre

Une vie sans valeur marchande

Jolie passante

Mercedes éblouissante

Oh là sur le monde

Un peu de honte qui monte

 

{au Refrain}

 

Ancien bébé rose

Amoureux au bouquet de roses

Dans ce monde équivoque

On est gêné quand on t'évoque

Petit tas tombé

Petit a sans petit b

Attention piéton

Une âme est sous les cartons

Petit tas tombé

Petit a sans petit b

Petit tas tombé

Petit tas tombé

 

{au Refrain}
9-Une guitare un citoyen

 

Par exemple être ailleurs

Avoir envie d'être ailleurs

Rien faire

Avoir envie de rien faire

Prendre des rues

Marcher dans des avenues

Croiser des gens

Avec des soucis d'argent

Sentir son coeur vide éperdument

Comme s'il ne pouvait plus sentir les sentiments

Et dans ces circonstances

Sur une Gibson rouge

Un vieil homme qui chante

Ça peut faire du bien

Une guitare un citoyen

 

Par exemple la vie est rasoir

Aller le matin et revenir le soir

S'ennuyer tant

Mettre la télé tout le temps

Y voir le monde et le gâchis

Et puis après comme on est tout avachi

Sortir prendre l'air

Réfléchir à sa carrière

Les séminaires et les sourires charmants

Mêlant les sentiments et les licenciements

Les filles passent des dimanches très drôles

Leurs amoureux aimant pêcher sous les saules

Et dans ces circonstances

Un feu sur une plage

Et des filles qui dansent

Ça peut faire du bien

Une guitare un citoyen

 

Par exemple elle est partie

Et les filles quand elles sont parties

Nous laissent un mal intérieur

Un mal intérieur

S'asseoir dans un square

Mais qu'est-ce qui s'est passé hier soir

Avec mon coeur et tous ses habits

Tous ses miroirs elle est partie

Et je suis tout seul à Paris sur Seine

Tout seul à Rennes et sur la Vilaine

Tout seul à Londres à Tombouctou

Partout tout seul et ces amoureux partout

Traîner au lit roulé dans la mélancolie

Traîner en babouches

Avec son chewing-gum dans la bouche

Et dans ces circonstances

Chala la la la chala la la la

Ça peut faire du bien

Une guitare un citoyen

Chala la la la

Une guitare un citoyen
10-Caterpillar

Les filles dans nos coeurs

Font des travaux d'aménagement

Souvent au marteau piqueur

Et sans ménagement

Si vous voyiez dans ma poitrine le chantier

Il se peut que par déprime comme moi vous chantiez

 

{Refrain:}

Caterpillar dans la lingerie fine

Dans l'eau de Shalimar les barres à mines

Pour tout démolir de nos anciens braseros

Effacer les souvenirs et repartir à zéro

 

Les filles dans nos coeurs

Font leurs grands travaux

Pour qu'on redevienne enfants d'coeurs

Des p'tits nouveaux

Alors bulldozers grosses machines pelleteuses

Regardez dans ma poitrine le trou qu'elles creusent

 

{au Refrain}

 

Les filles nous font pas peur

Parce qu'elles sont toutes petites

Mais elles nettoient dans nos coeurs

A la dynamite

Pour ôter les anciennes douceurs de cousines

Qui nous avaient demandé l'heure un soir en cuisine

 

{au Refrain}

 

Les filles dans nos coeurs

Font des travaux d'aménagement

Souvent au marteau piqueur

Et sans ménagement

Si vous voyiez dans ma poitrine le chantier

Il se peut que par déprime comme moi vous chantiez

 

{au Refrain}

Retour à l'accueil